Les différents formats HDR

les formats hdr

Des formats variés qui requièrent certaines conditions

Pour visionner du contenu en HDR (High Dynamic Range Television) ou en francais Télévision à haute gamme dynamique, retenez qu’il est obligatoire de remplir un certain nombre de conditions. La première est la compatibilité de chaque élément depuis la production jusqu’à la diffusion. Donc, les caméras qui sont utilisées pour le tournage des images doivent dans tous les cas offrir une dynamique très grande. En outre, si vous avez besoin d’utiliser un boîtier TV ou une box internet, ils doivent aussi être entièrement compatibles avec le HDR.

Quels sont les différents formats HDR ?

Le premier est le HDR10. Sa marque commerciale est délivrée par l’entreprise Ultra Hd alliance. Avec ce standard, il y a une obligation : c’est la comptabilité parfaite avec l’espace colorimétrique. Pour chaque couleur primaire, l’encodage est de 10 bits. Une des caractéristiques les plus importantes de la HDR10 est que l’ensemble des métadonnées, dès le début du flux vidéo sont toujours envoyées en une seule et unique fois.

Le Dolby vision est le format suivant. Dans son cas, contrairement au précèdent HDR10, l’encodage est de 12 bits. Les nuances par couleurs sont donc différentes : elles sont au nombre de 4096. Ce standard est caractérisé par des métadonnées pour chaque image. Le standard HLG est le suivant. Malheureusement, ce standard n’est pas très fréquemment rencontré. Son sigle signifie Hybrid Log Gamma. Son but est de rendre moins complexe la diffusion en direct de contenu HDR. Il est très récent et les premières machines qui sont compatibles avec ce format ont été vendues en 2016. Advanced HDR by technicolor est le standard de Technicolor comme son nom l’indique. Il n’est pas très connu parce que ses créateurs n’ont pas donné beaucoup d’informations sur le sujet. Il est toutefois compatible avec tous les appareils qui disposent d’écrans SDR 10 bits. Le HDR 10+ est un format très récent dont nous parlons un peu plus bas en détail.

Que sont les métadonées d’une vidéo ?

Elles sont en fait une liste de données complémentaires au signal vidéo qui vont indiquer à l’appareil qui se charge de l’affichage de l’image (téléviseur ou vidéoprojecteur) des informations pour améliorer la qualité de l’image. L’avantage du Dolby par rapport au HDR10 est que ces informations sont dynamiques tout au long de l’affichage de la vidéo (cela signifie que chaque image dispose de ses propres métadonnées) et donc une meilleure qualité générale.

C’est pourquoi Samsung a récemment décidé de mettre en place une évolution du HDR10, appelé HDR10+ reprenant les caractéristiques du HRD10 avec les avantages du Dolby vision.

Quels contenus pour quels formats ?

N’oubliez pas une chose, votre téléviseur peut être HRD, DolbyVision, HDR10+ si la source ne l’est pas alors cela n’a aucun intérêt ! Avant de tomber dans ce qu’on peut considérer comme des pseudos “pièges marketing” n’oubliez pas de de vérifier que vos sources de contenus audiovisuels (Chaines TV, Bluray, Service de streaming…) sont compatibles avec le matériel que vous envisagez d’acheter.